La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop du Haut-Doubs
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Samedi

Ouvert de 08h30 à 19h00

Claude Gruffat – Invité de MyCoop

Claude Gruffat – Invité de MyCoop

À partir du 26/10/2011

Biocoop Pontarlier

Le 12 octobre, Claude Gruffat, Président de Biocoop,  a participé à une Soirée Mycoop - re réseau internet des acteurs de l’économie humaine créé et animé par le Crédit Coopératif il y a 3 ans. Cette soirée s’intégrait dans un grand débat autour de la 31ème Rencontre Nationale du Crédit Coopératif. 

Le thème de ce débat Mycoop était « Banque et confiance : comment s’engager ensemble pour un monde plus juste ? »


Jean-Louis Bancel, président du Crédit Coopératif ; Jacques-François Marchandise, chercheur, enseignant et directeur du développement de la Fondation Internet Nouvelle Génération (la FING) et Claude Gruffat, président de Biocoop sont intervenus à cette occasion.
Une soixantaine de personnes étaient présentes pour interagir avec les invités de cette soirée

Pour démarrer, Jean-Louis Bancel a rappelé le rôle du banquier, l’importance de la transparence « la confiance se mérite, se gagne sur la durée et peut se perdre très rapidement ». 

Le chercheur Jacques-François Marchandise est revenu en préambule sur la racine du terme « confiance » et parle de faux ami.

Il a constaté que les acteurs de la confiance d’hier ne sont plus les mêmes aujourd’hui.

Claude Gruffat s’est dit très attaché au territoire et à la proximité, la relation proche qui instaure la confiance et qui relie durablement. Tout au long de la soirée, il s’est dit également très attaché au statut de coopérative qui est intrinsèquement lié à un terroir, un territoire, qui n’est pas délocalisable, pas exportable, pas influencé par les humeurs de la Bourse !


Conclusion des 3 intervenants 

  • Pour JF Marchandise : "Ces histoires de crise de confiance sont salutaires. C’est le moment de réinventer des pistes, où tout est possible. Le choix d’une banque aujourd’hui est un acte important. C’est le bon moment pour réfléchir, innover et ne pas s’arrêter aux solutions d’hier"

  • Claude Gruffat quant à lui revient sur l’importance de la proximité dans la confiance : "Des territoires naitront l’initiative parce que la confiance existe. L’émergence des monnaies alternatives locales, les nouvelles possibilités de payer, tout cela est très stimulant"

  • Quant à Jean-Louis Bancel, pour lui "Il faut garder la volonté de rester constant dans ses convictions. Il faut rester humble et ne pas avoir de certitudes. On gagne la confiance sur la durée, mais on la perd très vite. Il faut rester une banque humaine et reconnaître que l’échange et le relationnel n’est pas une perte de temps. Le banquier ne doit pas avoir honte de faire son métier" 

 


ITW vidéo de Claude Gruffat :

Retour